Usages

Dans le bassin versant de la Sèvre Nantaise, les deux-tiers des prélèvements d’eau destinés à l’alimentation en eau potable proviennent des eaux souterraines. Ils représentent 67 % des prélèvements totaux (moyenne des données annuelles 1998-2010).

Sèvre nantaise -  voir en grand cette image"
Sèvre nantaise

Les prélèvements destinés à l’irrigation représentent 31 % des prélèvements totaux (moyenne des données annuelles 1999-2011) et proviennent très majoritairement d’eau superficielle (77 %).

Répartition des prélèvements annuels dans le SAGE Sèvre nantaise -  voir en grand cette image"
Répartition des prélèvements annuels dans le SAGE Sèvre nantaise

Les prélèvements industriels sont négligeables (moins de 2% du total). Ils sont assurés presque exclusivement par l’eau souterraine.

Historique des prélèvements annuels (eau superficielle + eau souterraine) dans le SAGE Sèvre nantaise -  voir en grand cette image"
Historique des prélèvements annuels (eau superficielle + eau souterraine) dans le SAGE Sèvre nantaise

A noter que les prélèvements industriels reportés dans le tableau ci-dessus pour les années 1999 à 2005 ne sont pas les prélèvements réels mais la moyenne annuelle des prélèvements industriels des années 2006-2011. Les prélèvements AEP de l’année 2011 ne sont pas encore connus au moment de la réalisation de cette étude et c’est la moyenne des années 1998-2010 qui apparaît dans le tableau.

Revenir en haut

SAGE Sèvre nantaise