Principaux aquifères régionaux

La région Pays de la Loire est constituée de deux principaux types d’aquifères :

  • les formations du Massif Armoricain constituent des aquifères dits de socle,
  • les formations sédimentaires de bordures ou de couverture du Massif Armoricain, comprenant les formations du Jurassique et du Crétacé mais aussi les remplissages des bassins d’effondrements ainsi que les nappes alluviales.
Hydrogéologie des Pays de la Loire"
Hydrogéologie des Pays de la Loire

Hydrogéologie simplifiée des Pays de la Loire"
Hydrogéologie simplifiée des Pays de la Loire

Aquifères de socle

Le modèle conceptuel d’aquifère en zone de socle comporte deux niveaux :

  • l’horizon supérieur (altérites), constitué de roche altérée, joue le rôle de réservoir.
  • l’horizon inférieur (milieu fissuré, fracturé) est constitué par la roche saine. Les circulations d’eau y sont déterminées par les réseaux de fissures ou fractures.
Schéma conceptuel des aquifères de socle (R.Wyns, 1998 et 2004)"
Schéma conceptuel des aquifères de socle (R.Wyns, 1998 et 2004)

Aquifères sédimentaires

Aquifères du Jurassique

Dans les calcaires, les circulations d’eau sont importantes dans les zones fissurées. Les débits y sont conséquents (150 m3/h et plus). Dans les secteurs non fissurés, les forages sont très peu productifs.

Les terrains à dominante argileuse, en général défavorables, peuvent fournir de faibles débits (si intercalations calcaires ou sableuses).

Calcaires jurassiques -  voir en grand cette image

Aquifères du Crétacé

  • La craie et les sables du Séno-Turonien forment un aquifère de productivité moyenne (liée à la fissuration du calcaire).
  • Les sables graveleux du Cénomanien sont d’excellents aquifères (sables du Perche, sables du Mans,…).
  • Lorsque ces formations sont fortement argileuses, elles sont peu productives (marnes du Cénomanien inférieur et supérieur).

Sables et tuffeau Séno-Turonien -  voir en grand cette image

Bassins d’effondrement

Certains bassins d’effondrements ont été comblés par des calcaires à l’Eocène et à l’Oligocène, qui constituent des aquifères de productivité moyenne mais néanmoins plus forte que celle du socle encaissant, ce qui leur confère un grand intérêt notamment pour la production d’eau potable.

Bassin d'effondrement -  voir en grand cette image

Quelques exemples de bassins d’effondrement tertiaires de la région Pays-de-la-Loire : Saffré, Nort-sur-Erdre, Campbon, Lac de Grand-Lieu.

Nappes alluviales

Les alluvions des grands cours d’eau constituent des aquifères de productivité généralement importante. Les alluvions peuvent cependant contenir des intercalations de lentilles argileuses. Les alluvions peuvent se superposer à un autre aquifère productif.

Alluvions -  voir en grand cette image

Revenir en haut

Principaux aquifères des Pays de la Loire

  • Cible : Grand PublicCible : Scolaire Principaux aquifères régionaux