Usages

Avertissement : les résultats de cet article sont établis sur la base des données de redevance communiquées par l’AELB.

Estuaire Loire -  voir en grand cette image"
Estuaire Loire

Dans le SAGE Estuaire, les prélèvements d’eau superficielle (directement en cours d’eau ou via une retenue alimentée par un cours d’eau) destinés à l’alimentation en eau potable représentent 79 % des prélèvements AEP totaux (moyenne des données annuelles 1998-2010).

Historique des prélèvements domestiques annuels du SAGE Estuaire -  voir en grand cette image"
Historique des prélèvements domestiques annuels du SAGE Estuaire

Pour l’irrigation, cette proportion atteint 81% (moyenne des données annuelles 1999-2011), et 81 % également pour l’industrie (moyenne des donnée annuelles 2006-2011).

Historique des prélèvements industriels annuels du SAGE Estuaire -  voir en grand cette image"
Historique des prélèvements industriels annuels du SAGE Estuaire

Historique des prélèvements agricoles annuels du SAGE Estuaire -  voir en grand cette image"
Historique des prélèvements agricoles annuels du SAGE Estuaire

A noter que les prélèvements industriels reportés dans le tableau ci-dessous excluent ceux utilisés pour le refroidissement de la centrale thermique de Cordemais, sur la Loire, qui prélève pour cela plus d’un milliard de mètres cube d’eau par an (34 m3.s-1), mais aussitôt restitués au milieu.

Historique des prélèvements annuels dans le SAGE Estuaire de la Loire (eau superficielle + eau souterraine) -  voir en grand cette image"
Historique des prélèvements annuels dans le SAGE Estuaire de la Loire (eau superficielle + eau souterraine)

Revenir en haut

SAGE Estuaire de la Loire