Usages

Avertissement : les résultats de cet article sont établis sur la base des données de redevance communiquées par l’AELB.

Les prélèvements moyens annuels dans le SAGE Lay atteignent 45 millions de m3 (moyenne annuelle de la période 1998-2011). Ils se répartissent majoritairement entre eau potable (45 %, soit 20 millions de m3) et irrigation (52 %, soit 23 millions de m3). Les prélèvements industriels représentent 3% des prélèvements totaux (1,5 millions de m3).

Lay -  voir en grand cette image"
Lay

De nombreuses retenues, qu’elles soient alimentées par de l’eau souterraine ou de l’eau superficielle, ont été créées dans le bassin du Lay pour assurer l’approvisionnement en eau potable et soulager la pression sur les ressources en période d’étiage. L’eau potable produite dans le SAGE Lay provient à 75% d’eau superficielle.

Répartition des prélèvements dans le SAGE Lay -  voir en grand cette image"
Répartition des prélèvements dans le SAGE Lay

L’irrigation prélève majoritairement de l’eau superficielle (54%). En 2011, 60% des compteurs des points d’eau pour l’irrigation du bassin du Lay équipaient une retenue d’eau, totalisant 42% des volumes prélevés pour cet usage.

Les usages industriels sont largement dominés par l’eau souterraine (86 %).

Historique des prélèvements annuels dans le SAGE Lay (eau superficielle + eau souterraine) -  voir en grand cette image"
Historique des prélèvements annuels dans le SAGE Lay (eau superficielle + eau souterraine)

Les prélèvements industriels reportés dans le tableau ci-dessus pour les années 1999 à 2005 ne sont pas les prélèvements réels mais la moyenne annuelle des prélèvements industriels des années 2006-2011. Les prélèvements AEP de l’année 2011 ne sont pas encore connus au moment de la réalisation de cette étude et c’est la moyenne des années 1998-2010 qui apparaît dans le tableau.

Revenir en haut