Réseau DCE de surveillance de la qualité des eaux souterraines

L’Agence de l’eau Loire-Bretagne (AELB) est chargée de la gestion du réseau de surveillance de la qualité des eaux souterraines, destiné à répondre aux exigences de la Directive-cadre sur l’eau, notamment à « fournir une image cohérente et globale de l’état chimique des eaux souterraines de chaque district hydrographique et permettre de détecter la présence de tendances à la hausse à long terme de la pollution induite par l’activité anthropogénique » (Annexe V.2 de la DCE)

Historique

La première version de ce réseau patrimonial de connaissance de l’évolution spatio-temporelle de la qualité des nappes, le RNES (Réseau National de Suivi des Eaux Souterraines), a été mise en œuvre en 2001. Le Ministère chargé de l’Environnement en a confié la maîtrise d’ouvrage aux Agences de l’eau.

En 2006, ce réseau comportait 164 stations réparties sur les nappes du bassin Loire-Bretagne. En 2007, le RNES a évolué pour devenir le « réseau de surveillance de la qualité des nappes ».

Caractéristiques du réseau

Points de mesures

En Pays de la Loire, ce réseau comporte 73 points de mesure de la qualité des eaux souterraines. Ces points sont appelés qualitomètres. Le réseau a pour intitulé « réseau 0400000124 - FRGSOS - Contrôle de surveillance de l’état chimique des eaux souterraines du bassin Loire, cours d’eau côtiers vendéens et bretons ».

Types de contrôles

La Directive-cadre sur l’eau a défini deux types de contrôle de la qualité sur les masses d’eau souterraine :

  1. le réseau de contrôle de surveillance (RCS) est assimilable à un réseau de connaissance patrimoniale (surveillance de toutes les masses d’eau souterraine),
  2. le réseau de contrôle opérationnel (RCO), destiné à suivre les impacts et les politiques mises en œuvre sur les masses d’eau risquant de ne pas atteindre le bon état en 2015.

Fréquence de mesures

Sur ces points, l’AELB réalise des prélèvements 2 fois par an en nappe libre et 1 fois par an en nappe captive. Elle mesure les paramètres physico-chimiques classiques (pH, température, conductivité, nitrates, chlorures, sulfates,…) et analyse les micropolluants organiques (pesticides, HAP, …) et minéraux (éléments traces métalliques, …) sur eau brute (non traitée).

Consultation des données

Les résultats des analyses effectuées dans le cadre du réseau de mesure de la qualité des eaux souterraines sont consultables sur le site ADES. Sur ce site, le réseau qualité porte le nom de 0400000124 - FRGSOS - Contrôle de surveillance de l’état chimique des eaux souterraines du bassin Loire, cours d’eau côtiers vendéens et bretons.

Pour en savoir plus :

  • Site de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, partie Qualité des Eaux : Lien d’accès ;
  • Accès aux Données sur les Eaux Souterraines : ADES ;
  • Consultation des qualitomètres sur l’Espace cartographique

Revenir en haut

Surveillance de la qualité de l’eau souterraine