Usages

Avertissement : les résultats de cet article sont établis sur la base des données de redevance communiquées par l’AELB.

Les prélèvements destinés à l’alimentation en eau potable représentent chaque année en moyenne les trois-quarts des prélèvements du SAGE Oudon. Le reste est destiné à l’irrigation (les usages industriels représentent 5 % des prélèvements totaux).

Oudon prélèv"
Oudon prélèv

Oudon -  voir en grand cette image"
Oudon

Dans le SAGE Oudon, les prélèvements d’eau superficielle (directement en cours d’eau ou via une retenue alimentée par un cours d’eau) destinés à l’alimentation en eau potable représentent 56 % des prélèvements AEP totaux (moyenne des données annuelles 1998-2010).

Pour l’irrigation, cette proportion est de 54 % (moyenne des données annuelles 1999-2011), tandis qu’elle n’est que de 4 % pour l’industrie (moyenne des donnée annuelles 2006-2011). En 2006 et 2007, il n’y a pas de prélèvements d’eau superficielle pour les industries.

Historique annuel des prélèvements en eau du SAGE Oudon (eau superficielle + eau souterraine)
Historique annuel des prélèvements en eau du SAGE Oudon (eau superficielle + eau souterraine)

A noter que les prélèvements industriels reportés dans le tableau ci-dessus pour les années 1999 à 2005 ne sont pas les prélèvements réels mais la moyenne annuelle des prélèvements industriels des années 2006-2011. Les prélèvements AEP de l’année 2011 ne sont pas encore connus au moment de la réalisation de cette étude et c’est la moyenne des années 1998-2010 qui apparaît dans le tableau.

Revenir en haut