Roches sédimentaires et notions de stratigraphie

Roches sédimentaires

La plupart des roches sédimentaires sont d’origine marine : elles se sont formées sur le fond des mers, à des profondeurs variables, n’excédant que rarement quelques centaines de mètres.

Elles se présentent sous l’aspect d’un empilement de lits ou bancs, parallèles entre eux.

Affleurement en falaise montrant la disposition des roches sédimentaires (document BRGM) -  voir en grand cette image"
Affleurement en falaise montrant la disposition des roches sédimentaires (document BRGM)
Extrait du guide de lecture des cartes géologiques de la France à 1/50 000

Les autres roches sédimentaires sont d’origine continentale : elles se sont déposées soit sous l’eau, au fond de lacs (calcaires de Beauce) ou dans le lit des cours d’eau (alluvions), soit à l’air libre sur la surface du sol (éboulis dus aux chutes de pierres, dunes et limons transportés par le vent…).

Echelle des temps géologiques

L’ensemble des étages géologiques, depuis la formation de la Terre jusqu’à la période actuelle, sont regroupés au sein d’un document appelé « échelle des temps géologiques » ou « charte chronostratigraphique ».

Le document suivant présente l’échelle des temps géologiques simplifiée, avec une représentation de l’évolution des vertébrés jusqu’à l’apparition de l’homme au Quaternaire :

Echelle des temps géologiques (© BRGM Editions) -  PDF - 158.7 ko"
Echelle des temps géologiques (© BRGM Editions)

Le document suivant présente une charte chrono-stratigraphique très détaillée. Il s’agit d’un document proposé par le BRGM à l’attention des spécialistes (universitaires, bureaux d’étude…) :

Charte chronostratigraphique détaillée (© BRGM) -  PDF - 4.8 Mo"
Charte chronostratigraphique détaillée (© BRGM)

.

Revenir en haut

Notions de géologie