SAGE Vendée

La Vendée prend sa source à 260 mètres d’altitude à Saint-Paul-en-Gâtine dans les Deux-Sèvres, s’écoule globalement vers le Sud-Ouest à travers une zone de bocage vallonnée et se jette dans la Sèvre niortaise sur la commune de l’Ile-d’Elle après un parcours de 81 km.
Ses principaux affluents en rive droite sont la Mère et la Longèves.

Vendee -  voir en grand cette image"
Vendee

Le SAGE Vendée a été approuvé en avril 2011, la CLE avait été créée en 1997.
Le territoire du SAGE s’étend sur 40 communes réparties sur 2 départements (32 en Vendée et 8 en Deux-Sèvres. Sa superficie est de 512 km2. Il fait partie des trois SAGE ayant pour exutoire le Marais Poitevin et la Baie de l’Aiguillon, avec le SAGE du Lay et le SAGE de la Sèvre Niortaise et Marais Poitevin.

Vendée -  voir en grand cette image"
Vendée

Sur le territoire du SAGE, trois zones naturelles se distinguent par leur morphologie et leur topographie du Nord-Est au Sud-Ouest :

  • le Bas-Bocage vendéen, sur la grande moitié nord-est, représente les confins sud-est de la pénéplaine armoricaine. Il est entaillé par un réseau hydrographique assez dense majoritairement orienté NNE-SSW. Seule la Vendée avant son passage à Mervent et l’un de ses affluents, le Petit Fougerais, ne suivent pas cette orientation mais l’axe morphologique « armoricain » NW-SE entre La Caillère et Mervent. Si la rivière Vendée est à l’origine de vallées encaissées, les autres cours d’eau montrent en général de faibles incisions du socle. Le réseau hydrographique confère a cette région son caractère vallonné avec des reliefs qui peuvent dépasser soixante mètres ;
  • la plaine de Luçon s’étend au Sud de la ligne Fontenay-le-Comte – L’Hermenault. Le paysage peu accidenté présente des altitudes allant de quelques mètres à la limite du marais à près de 50 m à proximité du bocage. Le réseau hydrographique est ici presque absent soulignant le caractère très perméable des différents terrains de la plaine.
  • ce réseau se limite ainsi à la présence de quelques rivières alimentant directement les zones humides du marais et de la baie de L’Aiguillon ;
  • la terminaison septentrionale du Marais poitevin apparaît au Sud de Nalliers dans la partie sud-ouest du SAGE. Cette zone humide, se développant plus au Sud-Ouest, s’établit à quelques mètres d’altitude est entrecoupée de nombreux canaux.

Revenir en haut